« Lynché » sur Facebook, un généraliste du Doubs obtient la condamnation de la fille d'une patiente

Par Marie Foult
Publié le 05/07/2019
- Mis à jour le 16/07/2019
EHPAD FACBOOK

EHPAD FACBOOK
Crédit photo : PHANIE

Un médecin coordonnateur d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) vient de remporter une bataille juridique qui l'opposait à la fille d'une patiente, auteure d'une lettre ouverte sur Facebook l'accusant d'avoir laissé sa mère mourir dans la souffrance.

Publié sur le réseau social le 4 juin 2018, le texte, partagé 30 000 fois, visait directement le médecin coordonnateur – qui n'était pas le médecin traitant – et remettait en cause sa prise en charge de la patiente, à l'époque en fin de vie et depuis décédée.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?