Hausse de la CSG : la délicate compensation sur la table des négociations  Abonné

Par
Publié le 18/01/2018

En vigueur depuis le 1er janvier, l'augmentation de la CSG de 1,7 point est compensée par une suppression progressive des cotisations chômage et maladie (cas général pour les salariés du privé). Pour les indépendants, la hausse de la CSG est neutralisée par une baisse des cotisations familiales et maladie. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte