Dr Pierre-Yves Devys, président du CROM Île-de-France

« Nous ne sommes pas là pour protéger les médecins »  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 09/03/2020
Soupçon de partialité du jury (après la condamnation de médecins signataires de la tribune anti-homéopathie), élus ordinaux poursuivis, plaintes pour refus de soins… À la tête du conseil régional de l'Ordre des médecins (CROM) d'Ile-de-France, le Dr Pierre-Yves Devys revient sur plusieurs affaires qui desservent l'image de la profession.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : L'Ordre national (CNOM) a fait appel de dix affaires jugées en première instance par votre chambre disciplinaire (CDPI) à propos de l'homéopathie – plusieurs médecins anti-Fakemed ayant été condamnés pour non-confraternité. Il met en cause la composition du jury le jour de l'audience. Avez-vous été surpris ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte