Lutter contre les déserts, désengorger les urgences

Des médecins en réseau dans le Loir-et-Cher  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 20/02/2020
Le Loir-et-Cher veut déployer à tout le département sa plateforme alternative d’innovation en santé (PAïS), outil partagé de prise en charge des soins non programmés, efficace depuis dix ans sur des territoires ciblés.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Comment faire reculer la désertification médicale dans le Loir-et-Cher ? En 30 ans, le département a perdu 79 médecins généralistes, soit près de 25 % de la profession (321 généralistes en 1989 et 242 en 2019).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte