Evolution des pratiques cliniques

ROSP : jusqu'où faut-il aller?   Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 17/06/2019
aubert

aubert
Crédit photo : DR

À l'occasion d'un débat sur la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), Jean-Marc Aubert, pilote de la task force sur le financement et la régulation, a insisté sur l'intérêt de déployer le plus possible cet outil forfaitaire qui participe à l'amélioration des pratiques médicales et au « basculement » d'une part du financement à l'acte vers un paiement forfaitaire à la qualité, voulu par le gouvernement d'ici à 2022.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte