Dépassements : les complémentaires prêtes à s’engager si...

Fabrice Henry (UNOCAM) : « un accord est possible »  Abonné

Publié le 11/10/2012
1349945352378456_IMG_90927_HR.jpg

1349945352378456_IMG_90927_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

1349945353378469_IMG_90929_HR.jpg

1349945353378469_IMG_90929_HR.jpg

LE QUOTIDIEN - Pourquoi êtes-vous resté si discret depuis le début des négociations ?

FABRICE HENRY - Nous étions dans des phases préalables qui portaient sur l’examen des problématiques. Nous sommes rentrés davantage dans le concret lors de la dernière réunion. L’UNOCAM a exprimé sa volonté d’aboutir en favorisant l’accès aux soins. Aujourd’hui, les complémentaires sont prêtes à aller au bout des négociations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte