Extension du P4P à l’étude  Abonné

Publié le 07/10/2013

Ouverte aux généralistes, cardiologues, hépato et gastroentérologues, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP), doit d’abord être étendue aux pédiatres et endocrinologues. « Nous avons eu l’assurance qu’à terme, toutes les spécialités et plus particulièrement aux praticiens plateaux techniques lourds seraient concernées », explique le Dr Roger Rua, président du SML.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte