Les migrations de médecins dans l’UE

Un Livre vert s’attaque à une mobilité inégale  Abonné

Publié le 15/12/2008

CHAQUE ANNÉE, des milliers de médecins quittent l’Est de l’Europe pour s’installer à l’Ouest, aux États-Unis ou en Australie. Ces migrations mettent en péril une offre de soins déjà mise à mal à l’Est par un sous-financement public de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte