Les particularités de la CFE qui remplace l'ex-taxe pro

Cotisation foncière des entreprises : il est temps de la chercher dans votre espace fiscal !

Publié le 21/11/2019
Cette année, cet impôt risque de passer inaperçue. En effet, l’administration, dans un souci d’économie, n’envoie plus les avis d’imposition papier et vous devez retrouver cet avis dans votre espace fiscal professionnel. Sur quelles bases serez-vous taxé ? Revue de détail des subtilités de la réglementation.

Crédit photo : PHANIE

La CFE (cotisation foncière des entreprises) -avec la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises)- a remplacé depuis une dizaine d’années la taxe professionnelle. Mais êtes-vous certain de devoir payer cette cotisation ? Et dans l’affirmative, pouvez-vous vérifier l’exactitude de l’avis d’imposition ? Voici les réponses aux principales questions que vous vous posez.

Qui doit la payer ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?