Le rapport Hubert remis vendredi à l’Élysée

Une « feuille de route » pour le nouveau ministre de la Santé  Abonné

Publié le 22/11/2010
1290391581205101_IMG_48632_HR.jpg

1290391581205101_IMG_48632_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1290391580205100_IMG_48633_HR.jpg

1290391580205100_IMG_48633_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

1290391580205077_IMG_48634_HR.jpg

1290391580205077_IMG_48634_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

CONSCIENTE des attentes que suscite le rapport que lui a commandé en avril Nicolas Sarkozy pour répondre au malaise de la médecine libérale, Élisabeth Hubert ne s’en montre pas moins d’humeur taquine. Invitée à la Conférence Économie Santé (1) pour débattre de l’accès aux soins, l’ancienne ministre a brandi devant l’auditoire le mémoire de 200 pages qu’elle doit remettre vendredi au chef de l’État.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte