Un médecin nîmois soupçonné de 260 000 euros de fraude à la Sécu

Par
Marie Foult -
Publié le 04/03/2019
fraude secu

fraude secu
Crédit photo : S. Toubon

Un médecin de Nîmes (Gard) a été placé la semaine dernière en garde à vue au service régional de police judiciaire de Montpellier, dans le cadre d'une enquête pour une escroquerie à la caisse locale d'assurance-maladie, a révélé le quotidien « Midi Libre ».

L'enquête a été ouverte par les policiers de la division économique et financière, après une plainte de la caisse qui a détecté des anomalies dans la facturation du praticien.

Les vérifications de la Sécu auraient révélé des facturations au sein d’une même famille, qualifiées « d’atypiques ». Il s'agirait d'actes facturés par le biais du tiers payant et non conformes, d'actes fictifs avec des patients absents et sans délivrance de prescription.

Plus de 500 000 euros de remboursements

Les personnes concernées par les remboursements seraient des bénéficiaires de la CMU. Le préjudice évalué par la CPAM du Gard dépasserait les 260 000 euros, entre 2016 et 2018. Le médecin affichait une patientèle de plus de 4 200 personnes, alors que la moyenne départementale se situe autour de 1 600.

Par ailleurs, le montant annuel des remboursements liés à son activité atteindrait (en 2017) 510 000 euros, pour une moyenne gardoise à 131 000 euros sur une année. Cela correspond à 18 357 consultations réalisées en 2017, contre 4 122 en moyenne dans le département.

D'après « Midi libre », le médecin conteste toute fraude. Il a été laissé libre à l’issue de son audition.


Source : lequotidiendumedecin.fr