Un médecin italien refuse de soigner ses concitoyens racistes

Par Ariel F. Dumont
- Publié le 16/05/2017
- Mis à jour le 16/05/2017

Le 25 avril dernier, journée de la Libération en Italie, le Dr Corrado Lauro est entré en résistance. Choqué par les propos racistes d'une partie des habitants de deux fractions de Cuneo où il exerce sa profession, ce généraliste a déclaré sur Facebook qu'il refusera désormais de les soigner à moins qu'ils ne soient en danger de mort.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?