Témoignage à vif

Un médecin explique pourquoi il n'a pas voulu « laisser mourir » ses patients  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 10/07/2020
Dans un texte pamphlétaire qui est aussi un cri, un généraliste mosellan revient sur sa décision de prescrire un traitement controversé à base d'azithromycine. 

Généraliste à Créhange (Moselle), le Dr Jean-Jacques Erbstein a fait parler de lui lors de la crise sanitaire pour avoir prescrit un traitement à base d'azithromycine à ses patients fragiles atteints par le Covid-19 (présentant des comorbidités et des atteintes respiratoires sévères) et communiqué à la presse locale sur l'intérêt de cette combinaison thérapeutique.   

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte