Histoires vécues en temps de Covid

Tests et contagiosité, cafouillage à l'EHPAD

Publié le 03/08/2020

Comment deux aides-soignantes, positives au test PCR, auraient malgré tout pu se trouver en contact avec des patients avec la bénédiction de leur hiérarchie… Anecdote racontée par un médecin du travail. Durant le mois d’août, « le Quotidien » publie les témoignages de médecins confrontés à la crise épidémique. Merci à eux de partager avec leurs confrères ces moments qui les ont marqués.

Crédit photo : S.Toubon

Médecin du travail, j'ai, dans mon secteur, un EHPAD où l'ARS a demandé des tests PCR pour tous les salariés. Les résultats se sont avérés positifs pour 2 aides-soignantes. L'infirmière référente leur a dit qu'elles pouvaient continuer à travailler car elles étaient asymptomatiques !

Heureusement, j'ai pu les voir et « rectifier le tir » en leur expliquant qu'elles étaient contagieuses et devaient être en arrêt de travail au moins 10 jours. Cela montre que même chez le personnel soignant, il y a eu une très mauvaise compréhension des tests et de la contagiosité.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)