Après l'explosion, une pratique qui s'installe

Téléconsultation : enthousiastes ou circonpects, des généralistes racontent  Abonné

Par
Publié le 25/09/2020
Après le boom de la téléconsultation durant le confinement – plus de 60 000 médecins différents y ont eu recours – son usage dans les cabinets libéraux s'est quelque peu tassé. Mais la pratique s'ancre dans la durée comme une alternative à la consultation présentielle. Sur le terrain, les avis sont partagés.
Au moment du confinement, la téléconsultation représentait une consultation sur quatre, selon la CNAM

Au moment du confinement, la téléconsultation représentait une consultation sur quatre, selon la CNAM
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Un recours massif au printemps, un recul assez net cet été mais une pratique qui reste à un niveau élevé : ainsi se dessine la courbe des téléconsultations remboursées, phénomène de ces derniers mois. En plein confinement, la téléconsultation représentait une consultation sur quatre. Inimaginable quelques mois auparavant... Qu'on en juge : seulement 40 000 téléconsultations facturées et remboursées par l'assurance-maladie en février 2020, 4,5 millions en avril (record absolu), encore 1,9 million en juin et 650 000 en août...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte