À Pontarlier, un cabinet de consultation éphémère pour pallier la pénurie  Abonné

Par
Publié le 14/12/2017

Des médecins généralistes volontaires – en activité ou retraités – recrutés dans un rayon de 65 kilomètres pour assurer en alternance, un jour par semaine, des consultations : c’est ainsi que fonctionne le cabinet éphémère qui a ouvert ses portes en octobre à Pontarlier. Unique en France, l’expérimentation, coordonnée par l’URPS « médecins libéraux », est financée par l’agence régionale de santé (ARS) et par la commune. Un accord a été trouvé avec la Sécu pour le remboursement sans pénalités des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte