Courrier des lecteurs

Pénurie : Qui est responsable ?  Abonné

Publié le 22/03/2018

Nos énarques, polytechniciens, et autres grandes écoles continuent à croire (ou faire semblant ?) que les médecins sont immortels et ne prévoient pas de les remplacer. Sous Mitterand l'axiome « En diminuant le nombre de médecins on diminue le nombre de malades » a fait fureur, et depuis chaque gouvernement l'adopte. Cet axiome associé au “principe de sécurité “a permis aux différents gouvernements de fermer les petits puis moyens hôpitaux, maternités et cliniques afin de baisser leurs charges sociales des entreprises, sans grever irrémédiablement le budget de la CPAM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte