Dans la Nièvre, un praticien pour 29 000 élèves

Pénurie de médecins scolaires, le casse-tête du bilan des six ans  Abonné

Par
Publié le 22/01/2018

Un médecin titulaire, trois postes vacants ! Telle est la situation édifiante de la médecine scolaire dans la Nièvre qui, malgré le recours à des contractuels, n’atteint pas les deux postes pour 29 000 élèves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte