Courrier des lecteurs

Où allons-nous ?  Abonné

Publié le 15/02/2016

Cela fait vingt-huit ans que je pratique la médecine en cabinet de ville. À l’époque, notre éducation médicale nous incitait à essayer de proposer un service avec une continuité de soins. Nous avions des remplaçants qui voulaient travailler et qui prenaient nos places pendant nos congés indispensables. Cela nous permettait de partir l’esprit tranquille, et à nos patients d’être sereins, sachant qui aller voir en notre absence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte