Le gouvernement entend conforter le premier recours

Marisol Touraine donne des gages aux médecins généralistes  Abonné

Publié le 27/06/2012
1342600469361300_IMG_86974_HR.jpg

1342600469361300_IMG_86974_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

APRES l’hôpital public, la médecine générale. Invitée en clôture du 6e congrès de médecine générale, à Nice, la ministre de la Santé Marisol Touraine a prononcé un discours fondateur consacrant une nouvelle « approche territoriale de proximité » du système de santé centrée sur la médecine de premier recours et le généraliste. En agissant de la sorte, la ministre a pris ses distances avec la loi « Hôpital, patients, santé et territoires », décriée par les libéraux pour son « hospitalocentrisme ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte