La capitale se vide de ses médecins en secteur 1

L’offensive de la mairie de Paris pour attirer les jeunes  Abonné

Publié le 03/07/2014

Dans quelques années, Paris comptera moins d’un millier de généralistes en secteur 1, soit environ un tiers de moins qu’aujourd’hui, s’inquiète la mairie de Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte