L’installation ratée d’un généraliste roumain dans le Puy-de-Dôme

- Publié le 26/01/2009
- Mis à jour le 26/01/2009

Au départ, l’affaire peut paraître banale : le village des Ancizes, dans le Puy-de-Dôme, manquant (ou craignant manquer) de médecin généraliste, fait appel à l’association ARIME (Association pour la recherche et l’installation de médecins européens, l’une des principales agences présentes sur le marché), pour lui trouver la perle rare. Le Dr Ovidiu Stanculescu, médecin roumain présentant toutes les garanties et parlant très convenablement français, est vite candidat au poste.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?