Rémunération sur objectifs de santé publique

Les jeunes généralistes s’estiment lésés par le P4P  Abonné

Publié le 27/05/2013
1369617267435632_IMG_105755_HR.jpg

1369617267435632_IMG_105755_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

« JEUNES généralistes installés et rémunération sur objectifs de santé publique : un jeu de hasard ? ».

La question, provocatrice, est posée par le Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (REAGJIR). Le syndicat affirme, enquête à l’appui, que le système du paiement à la performance, peu lisible au demeurant, pénalise exagérément les nouveaux médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte