Les généralistes, des enfants gâtés ? La réponse cinglante du Dr Jérôme Marty à Johnny Blanc

Par Stéphane Long
Publié le 20/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
Jérôme Marty Johnny Blanc

Jérôme Marty Johnny Blanc
Crédit photo : DR

Si tout va mal aux urgences, c’est en partie à cause des médecins libéraux ! C’est la vérité assénée par Johnny Blanc, artisan fromager dans les deux-Sèvres, et invité régulièrement dans l’émission « Les Grandes Gueules » diffusée sur RMC. Le 17 avril dernier, le débat porte sur la grève des personnels dans six services d’urgence de l’AP-HP.

« Une partie des raisons pour lesquelles les urgences, ça devient catastrophique, c’est le comportement de la médecine en général », croit savoir Johnny Blanc. Les libéraux sont des « enfants gâtés », suggère-t-il en citant l’exemple d’une généraliste qui consulte du mardi au jeudi. « Si même les médecins n’ont plus que des droits… Moi je suis désolé, je ne connais personne qui a une profession qui peut vivre en bossant que 3 jours par semaine », poursuit le fromager.

L’attaque contre la médecine libérale ne s’arrête pas là. Johnny Blanc reprend à son compte le poncif sur les études de médecine payées par l’État, sous-entendant que les médecins sont redevables à la société.

Cette nouvelle sortie médiatique contre la profession a de nouveau ulcéré de nombreux médecins. Il y a quelques semaines, un généraliste de Dijon dénonçait dans une lettre ouverte le harcèlement des politiques. Cette fois-ci, c’est le Dr Jérôme Marty qui est monté au créneau. « Je lui répondrais volontiers en face afin de dégonfler cette baudruche. Affirmer n’est pas savoir, loin s’en faut, nous en avons la triste preuve. Méconnaissance totale du dossier, Johnny parle, coupe, tranche, insulte. Un droit de réponse face à lui serait un minimum ! », a écrit le président de l’UFML-S sur Twitter.

Banco, lui a dit « le Quotidien » qui a proposé au médecin de Fronton une carte blanche en vidéo.


Mais le médecin a aussi répondu sur le fond aux accusations de Johnny Blanc à travers une métaphore pleine d’humour. Et si l’économie du fromage était régie par les mêmes règles que celles qui s’appliquent au système de santé… Le texte, signé du Dr Jérôme Marty, est adressé à Johnny Blanc.


Source : lequotidiendumedecin.fr