Installation dans les déserts médicaux

Les Français refusent timidement de contraindre les médecins  Abonné

Publié le 04/05/2012
1336060856346344_IMG_83214_HR.jpg

1336060856346344_IMG_83214_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

LES FRANÇAIS sont conscients de la crise de la démographie médicale mais ils ne sont pas alarmistes, révèle un sondage d’Obéa/Infraforces réalisé en mars pour « Santé magazine » auprès d’un échantillon de 1 015 personnes. Une très grande majorité d’entre eux (94 %) déclare n’avoir aucune difficulté à consulter un généraliste (97 % à Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte