Lutte contre les erreurs médicales

Les acteurs de la gestion du risque affûtent leurs armes  Abonné

Publié le 02/10/2012

LE MYTHE du médecin infaillible a vécu. La fatalité attachée à la maladie et le respect du médecin s’évanouissent. « L’erreur médicale n’est plus acceptable. L’enjeu est maintenant de confronter les exigences de la société avec les possibilités de la médecine », résume le Dr Pierre-Yves Gallard, président de la Prévention médicale et du Sou médical, en ouverture au colloque de la MACSF qui a rassemblé plusieurs centaines de participants à Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte