Dossier

Et si la vogue des centres de santé devait changer l'exercice...

Le salariat peut-il un jour supplanter la médecine libérale ? Abonné

Publié le 18/04/2019
Le salariat peut-il un jour supplanter la médecine libérale ?

salariat
SEBASTIEN TOUBON

Dominique a exercé pendant 25 ans la médecine générale en libéral dans les Bouches-du-Rhône. Puis un jour, son associé a précipité son départ en retraite. « À deux, on était déjà au bord de la rupture, et on n’a pas trouvé de successeur », se souvient-elle. « Je ne pouvais pas continuer seule avec les deux patientèles ». Arriva ce qui devait arriver : la praticienne surmenée voit passer une annonce proposant un poste dans le centre de santé créé en 2018 par le conseil départemental de Saône-et-Loire (voir interview). Elle postule, et depuis le mois de janvier, elle…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte