Polyarthrite rhumatoïde

Le rôle du médecin généraliste

Publié le 23/04/2009
- Mis à jour le 23/04/2009

LA MISE sous traitements de fond dans la polyarthrite rhumatoïde est souvent tardive alors qu’une administration précoce permettrait de limiter l’extension des lésions articulaires. Le médecin généraliste est en première ligne pour repérer les premiers signes de cette maladie dévastatrice.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?