Réformes inutiles, soins de proximité délaissés

Le grand désarroi des libéraux de santé  Abonné

Publié le 10/10/2016

94 % des professionnels de santé libéraux se disent assez ou très inquiets pour l'avenir de l'organisation des soins en France, 80 % estiment que la santé n'est pas assez abordée par les candidats à la présidentielle et 85 % sont inquiets pour l'avenir de leur propre activité libérale ! C'est ce qui ressort d'un sondage* Harris Interactive, édifiant, présenté lors de la journée de rentrée du Centre national des professions libérales de santé (CNPS) à Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte