Le conventionnement sélectif est mort, vive le praticien territorial médical de remplacement  Abonné

Par
Publié le 31/10/2016
remplacant

remplacant
Crédit photo : PHANIE

L'Assemblée a rejeté le conventionnement sélectif des médecins libéraux en zone surdense mais a approuvé le nouveau contrat de praticien territorial médical de remplacement pour inciter les jeunes médecins à s'installer dans un territoire sous-doté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte