Les professionnels phocéens face aux agressions

Le combat des hôpitaux marseillais pour soigner la violence  Abonné

Publié le 26/09/2013
1380158251456948_IMG_111523_HR.jpg

1380158251456948_IMG_111523_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1380158252456950_IMG_111525_HR.jpg

1380158252456950_IMG_111525_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Dans les quartiers populaires, au centre et au nord, les urgences saturent et sont en proie à une violence grandissante. Après les agressions de cet été et le défilé des ministres, un plan d’action a été mis en place. Le personnel hospitalier ne s’attend pas à des miracles, mais continue coûte que coûte de répondre présent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte