Médicaments utiles, inutiles ou dangereux

Le brûlot outrancier des Prs Debré et Even  Abonné

Publié le 17/09/2012

Un an et demi après la publication de leur rapport au vitriol sur « le système français de contrôle de l’efficacité et de la sécurité des médicaments », les Prs Bernard Debré et Philippe Even ont récidivé avec un nouvel opus publié aux éditions du Cherche-Midi. Sous le titre « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux », le livre affirme que 40 % des médicaments présents dans la pharmacopée française « ont une efficacité faible ou nulle » et que 25 % présentent « un risque potentiel » dont 5 % « un risque majeur ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte