Les libéraux dubitatifs face à la stratégie nationale de santé

La profession réclame une clarification et des moyens  Abonné

Publié le 20/01/2014

La pression monte en médecine libérale autour du projet phare de Marisol Touraine - la stratégie nationale de santé - qui fera l’objet d’une loi cette année. La ministre de la Santé a certes promis un « virage ambulatoire » mais cet objectif reste à préciser.

Au Syndicat des médecins libéraux (SML), le Dr Roger Rua, ambitieux, milite pour « une remise à plat complète de l’exercice libéral », examinant les circuits d’entrée dans le système de soins, la complémentarité avec l’hôpital, les périmètres d’exercice des professions et leurs champs de compétence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte