« La médecine libérale n'est pas du tout la galère décrite par certains syndicalistes »

Publié le 27/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Une galère, l’exercice libéral ? Ce lecteur, médecin retraité actif, apporte son témoignage au débat, en prenant à rebrousse-poil quelques idées reçues.

Je suis aussi médecin retraité actif. Et si nous sommes de plus en plus nombreux à profiter de ce statut, c'est tout simplement parce que la médecine libérale n'est pas du tout la galère décrite par certains syndicalistes. Je ne leur en veux pas d'en rajouter, c'est leur taf. Personnellement, je profite à fond de la liberté que j'ai choisie en m'installant en libéral, il y a 35 ans. Vous évoquez la main mise de l'administration ? Moi, je n'en souffre pas. Dites cela plutôt aux jeunes, car j'ai vraiment l'impression qu'ils vont souffrir. Les choix qu'ils font avec le salariat et les maisons de santé, les envoient probablement, droits dans le mur. Mais après tout, rien ne les empêche de s'installer "à l'ancienne"…, tant qu'il en est encore temps.

Posté le 22 avril 2019. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Les généralistes, des enfants gâtés ? La réponse cinglante du Dr Jérôme Marty à Johnny Blanc »


Source : lequotidiendumedecin.fr