LE QUOTIDIEN DES LECTEURS

La médecine générale, très malade, se meurt : y a-t-il des remèdes ?  Abonné

Publié le 10/01/2013

Nantes (44)

Dr Alain Mossan

Ceci est une lettre ouverte au ministre de la Santé.

Actuellement en France, les médecins généralistes, médecins de famille disparaissent sur tout le territoire ; en campagne mais également en ville, les déserts médicaux sont partout. Un généraliste partant en retraite sur 25 trouvant un successeur et un seul médecin généraliste diplômé sur 10 s’installant en libéral.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte