Des contrats d'objectifs et de moyens en médecine de ville ?

La CSMF veut que les équipes de soins pactisent avec les ARS  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 27/01/2020
Alors que les équipes de soins primaires et spécialisés se mettent en place en ville, la CSMF souhaite que des contrats d'objectifs et de moyens puissent être conclus avec les agences régionales de santé (ARS). En Ile-de-France, où guette la pénurie médicale, une équipe de dermatologues libéraux a sauté le pas.
Patients chroniques, soins palliatifs, précaires… Les projets des ESP varient

Patients chroniques, soins palliatifs, précaires… Les projets des ESP varient
Crédit photo : PHANIE

Créées par la loi de santé de Marisol Touraine en 2016, les équipes de soins primaires ont vu naître en juillet leurs petites sœurs – les équipes de soins spécialisés – à la faveur de la loi Buzyn. Rares et peu connus, ces collectifs libéraux de soins peuvent-ils gagner leurs galons ?    

Lors de ses vœux pour 2020, la CSMF a en tout cas souhaité que ces équipes de soins (primaires, spécialisés) puissent contractualiser directement avec les agences régionales de santé (ARS) « dans une logique de réponse aux besoins de la population ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte