Patients frileux, médecins réservés

La CNAM passe à l’offensive pour relancer les génériques  Abonné

Publié le 11/06/2012
1339377107356250_IMG_85686_HR.jpg

1339377107356250_IMG_85686_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

1339377108356280_IMG_85685_HR.jpg

1339377108356280_IMG_85685_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1339377108356531_IMG_85748_HR.jpg

1339377108356531_IMG_85748_HR.jpg

MOBILISATION générale ! Alertée par la baisse du recours aux médicaments génériques (le taux de substitution est tombé à 72 % en avril 2012 contre près de 80 % fin 2010), la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) a lancé l’opération reconquête. Les enjeux sont lourds puisque le recours aux génériques (614 millions de boîtes vendues en 2011 en baisse de 3 %) représente une économie de 1,4 milliard d’euros d’économies. Optimiste, la caisse juge encore possible d’atteindre l’objectif d’un taux de substitution de 85 % à fin 2012 « avec une forte mobilisation de tous ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte