Installation, prescription, tarifs : la Cour des comptes décape  Abonné

Par
Publié le 03/07/2017

Dans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques (État, collectivités, Sécu) de 2017 à 2020, la Cour des comptes réclame un effort d'économies « sans précédent » dès 2018. Pour réduire les dépenses de santé (178,2 milliards d'euros en 2015), les Sages veulent « accélérer la recomposition de l'offre de soins ». 

Côté médecine de ville, la Cour propose une nouvelle fois de généraliser le conventionnement sélectif dans les zones surdotées. Les mesures incitatives sont jugées « largement inopérantes ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte