Face aux difficultés, le pragmatisme des médecins cévenols  Abonné

Publié le 25/04/2013
1366852696427970_IMG_103909_HR.JPG

1366852696427970_IMG_103909_HR.JPG
Crédit photo : DR

Selon les saisons, les Cévennes changent de visage, les médecins de conditions d’exercice. Radicalement. Dans les vallées se nichent une multitude de hameaux, la plupart établis au plus profond des Gorges du Tarn et de la Jonte, rivières prises d’assault en été par kayakistes et campeurs. En hiver, les routes départementales, nerveuses, contraignent les médecins à peser le pour et le contre de chaque visite. Qu’ils effectuent pourtant sans rechigner. Cela fait partie de leur 12 heures de travail quotidien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte