Et si la logique du Mica perdurait...  Abonné

Publié le 18/01/2018

Un petit mot d'un médecin exaspéré à la veille de la retraite par l‘incurie des structures dirigeantes dans le domaine de la santé en France. Sujet du jour : la pénurie médicale que les gouvernements successifs essaient de régler par des mesures d’incitation à l’installation en zones sous denses puis par des mesures coercitives de régulation du droit à l’installation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte