La rémunération des praticiens « mercenaires » plafonnée dès 2018

Encadrement de l'intérim médical : l'hôpital salue un premier pas mais…  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 04/12/2017
interim

interim
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Cinq ans après le rapport choc du Dr Olivier Véran sur les dérives de l'intérim médical à l'hôpital, un décret et un arrêté publiés au « Journal officiel » concrétisent l'encadrement de cette pratique qui grève le budget des hôpitaux, contraints d'embaucher à prix d'or des praticiens « mercenaires » notamment dans des spécialités à risque : anesthésie, urgences, réanimation, obstétrique, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte