Contre la désertification

En Saône-et-Loire, les incitations à l'installation des généralistes limitent la casse  Abonné

Par
Publié le 07/03/2016
CaptureSiteRecrut

CaptureSiteRecrut
Crédit photo : DR

Comme de nombreux autres territoires en France, la Saône-et-Loire (550 000 habitants) lutte sans relâche contre la désertification médicale. Selon les statistiques de l'Ordre, le nombre de généralistes est en baisse de 13,1 % dans le département depuis 2007 (voir ci-contre). Leur densité est de 7,5 pour 10 000 habitants (13,3 au niveau national).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte