En libéral, les chasseurs de médecins à la peine  Abonné

Par
Publié le 09/03/2017

Les agences de recrutement de médecins libéraux ne font plus la pluie et le beau temps en zones rurales.

Durant des années, à la demande de maires désemparés, elles ont placé des généralistes libéraux, le plus souvent issus d'Europe de l'Est, dans des communes désertées par leur praticien. Mais trop souvent, la greffe ne prenait pas, et le médecin quittait la commune pour une autre, ou pour son pays natal. Ces agences semblent aujourd'hui en payer les conséquences.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte