Entretien avec le nouveau patron du SML

Dr Roger Rua : « la défense de la médecine libérale avant tout »  Abonné

Publié le 05/12/2012
1354673795395284_IMG_95220_HR.jpg

1354673795395284_IMG_95220_HR.jpg

1354673794395258_IMG_95214_HR.jpg

1354673794395258_IMG_95214_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN - Un généraliste revient à la tête du SML. Cela peut-il changer l’orientation du syndicat ?

ROGER RUA - Clairement non. Le président, qu’il soit généraliste ou spécialiste, agit en fonction des choix cruciaux du SML, des intérêts de la profession et non pas de leur propre spécialité d’origine. Je défendrai l’ensemble des médecins libéraux. Il y aura une continuité dans l’action. Le SML est un syndicat polycatégoriel qui ne change pas d’avis comme une girouette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte