Entretien

Dr Philippe Boutin (CN-URPS) : « La loi de santé a fait de ce scrutin un test national »  Abonné

Publié le 05/10/2015
LE QUOTIDIEN : Selon notre récent sondage, le vote aux URPS sera majoritairement motivé par des enjeux nationaux. Comment l’expliquez-vous ?

Dr PHILIPPE BOUTIN : Ces élections vont servir de critère pour établir la représentativité des syndicats nationaux avant la négociation de la future convention médicale. La loi de santé a également fait de ce scrutin un test national. Depuis un an, on a assisté à un mouvement de fermeture de cabinets médicaux sur tout le territoire en décembre 2014, puis à une grève nationale le 15 mars dernier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte