Entretien

Dr Jean-Michel Béral : « Dans beaucoup de départements, la PDS devient impossible à organiser »  Abonné

Par
Publié le 23/04/2015
LE QUOTIDIEN : Cette enquête ordinale sur la PDS est plus sombre que les précédentes...

Dr JEAN-MICHEL BERAL : Nous sommes pessimistes, c’est vrai. Nous observons l’érosion du volontariat depuis des années, mais ce qui est nouveau, c’est que dans beaucoup de départements, la garde devient impossible à organiser. Des responsables d’associations départementales de PDS nous décrivent des situations très tendues, dans lesquelles le désistement d’un seul médecin peut remettre en cause l’organisation sur l’ensemble d’un territoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte