Devant les maires, Bertrand promeut l’incitation et le volontariat  Abonné

Publié le 31/03/2011

L’INCITATION, rien que l’incitation. Délivré par le ministre de la Santé à des élus locaux réunis par l’Association des maires de France (AMF) lors d’une rencontre sous-titrée « Désertification médicale : une fatalité ? », (« le Quotidien » d’hier), le message était on ne peut plus clair. Entre le camp des maires – qui commencent à se demander s’il n’est pas temps de passer « à des mesures de réglementation plus fortes » pour garantir une présence médicale sur tout le territoire – et celui des médecins – attachés à leur liberté d’installation –, Xavier Bertand a choisi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte