Santé numérique

Deux tiers des médecins utilisent un smartphone pour prescrire  Abonné

Publié le 07/04/2016

L'utilisation professionnelle du smartphone s'est renforcée chez les praticiens depuis quatre ans, selon un baromètre réalisé par l'Observatoire des usages numériques en santé, un institut créé en 2012 par Vidal en partenariat avec l'Ordre des médecins.

Que ce soit un iPhone ou un appareil Android, 65 % des médecins interrogés déclarent se servir de leur smartphone pour prescrire (informations sur un médicament, stratégie thérapeutique…).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte