« Déshabiller Paul pour habiller Jacques », Buzyn défend bec et ongles son refus du conventionnement sélectif

Par Stéphane Long
Publié le 07/12/2017
- Mis à jour le 07/12/2017
buzyn

buzyn
Crédit photo : S. Toubon

Certains députés ont décidément l’obsession du conventionnement sélectif. La mesure, rejetée lors de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2017, est revenue sur le tapis lors des questions au gouvernement hier, mercredi 6 décembre. Guillaume Garot, député de la Mayenne (Nouvelle gauche) et Yves Daniel, député de Loire Atlantique (LREM), ont interpellé la ministre de la Santé sur le sujet.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?