Courrier des lecteurs

Déserts médicaux : arrêtons d'abord de harceler les généralistes

Publié le 22/01/2019

Il faut tout simplement commencer par arrêter de harceler les médecins généralistes (cf. « Le Quotidien » du 13/12/2018 : « Déserts médicaux : quelles priorités ? ») avec des complications administratives pour toucher de l’argent. Et que la CCAM cesse de les traiter comme des délinquants devant justifier chaque acte qu’ils prescrivent. Avec la télétransmission, sur laquelle on ne reviendra pas, le travail administratif est déjà bien suffisant.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?